Rue Jules Doumont, 12 boîte 1 5190 Jemeppe-sur-Sambre

Cabinet d'Orthodontie Isabelle Fabry

Orthodontiste Spécialiste en Orthopédie Dento-Faciale (à 15 km de Namur et de Charleroi)

Rue Jules Doumont, 12 boîte 1 5190 Jemeppe-sur-Sambre
Rue Jules Doumont, 12 boîte 1 5190 Jemeppe-sur-Sambre

A QUEL ÂGE CONSULTER UN ORTHODONTISTE ?

Dans certains cas bien précis, il est démontré scientifiquement qu'il y a un bénéfice à réaliser un traitement préventif aussi court que possible sur les dents de lait

Traitements orthodontiques des enfants

Pour les enfants, un traitement d’orthodontie est possible dès que la première molaire permanente est apparue, parfois même lorsqu’il n’y a que des dents de lait.


Vers 3-4 ans, les traitements sont rares. Mais si votre enfant présente déjà un gros décalage entre les deux mâchoires, il pourra être pris en charge dès cet âge-là. 


C’est vers 6-8 ans que sont, le plus souvent, dépistées les malpositions maxillo-faciales (mâchoires trop courtes ou trop longues, trop larges ou trop étroites).


Toutefois, à partir de l’évolution des quatre incisives du haut et du bas, il est important d’être vigilant.

Enfant pouce
Enfant pouce

Traitements des adolescents

La plupart des traitements orthodontiques se font à l’adolescence. Avant la puberté, on peut encore jouer sur la croissance des mâchoires, alors qu’après, seule la position des dents peut être modifiée. Pour modifier la position des dents, on utilise le plus souvent des attaches collées sur les dents.


A lire aussi : Les traitements de 4 à 11 ans et Les traitements de 12 à 16 ans

Traitement des adultes

Les adultes peuvent bénéficier de traitements orthodontiques pour réaligner leurs dents. En revanche, s’ils présentent un décalage de croissance des mâchoires, le traitement sera parfois  chirurgical (traitement orthognatique).


Voir aussi : L’orthodontie de l’adulte et L’orthodontie invisible

Appareil dentaire
Appareil dentaire
Gouttière femme 2
Gouttière femme 2

Observez votre enfant : quelques signes peuvent vous alerter :

    • Un décalage important entre les dents supérieures et les dents inférieures
    • Une dent de lait qui ne tombe pas spontanément
    • Des incisives supérieures en avant (dents de lapin)
    • Un mauvais contact entre la dent et la gencive
    • Une bouche petite, des maxillaires étroits
    Et :
  • Il respire la bouche ouverte
  • Il ronfle la nuit
  • Il a un défaut de prononciation

Souvenez-vous de certains détails :


  • Il n’avait pas d’espace entre ses dents de lait
  • Il a sucé son pouce au-delà de l’âge de six ans

À savoir

  • Un diagnostic et un traitement précoces peuvent éviter un traitement plus long et compliqué à l’adolescence.
  • Si vous soupçonnez un risque particulier chez votre enfant, n’hésitez pas à en parler à votre chirurgien-dentiste ou à consulter un orthodontiste.

Dernière mise à jour le: 06/11/2020

Le secrétariat est ouvert mardi, mercredi, vendredi de 9h à 12h30 et de 13h à 17h  et le jeudi de 14h à 18h. Veuillez nous appeler de préférence ces jours-là pour nous joindre directement.